« Aquarius »

Accueil / Éditos / « Aquarius »
Nous contacter Nous rejoindre

“When the moon is in the Seventh House
And Jupiter aligns with Mars
Then peace will guide the planets
And love will steer the stars
This is the dawning of the age of Aquarius
Age of Aquarius
Aquarius
Aquarius”

Fifth Dimension

The Age of Aquarius

« Rien n’aura eu lieu que le lieu, excepté peut-être une constellation » écrivait Mallarmé.
Ce n’est pas la moindre des énigmes que de savoir ce qui nous tient ensemble, fragments de passage d’une humanité en métamorphose constante qui vitupère si souvent contre son absence à elle-même.
N’est-il pas facile de blâmer Malte et l’Italie, comme l’ont fait certains Etats de l’Union Européenne, à propos de l’errance de l’Aquarius et de ses 629 passagers ?
En réalité, cette esquive collective de la plupart des pays de ce qui ne semble parfois plus porter d’Union que le nom semble devenue l’allégorie de l’errance européenne.
Quel peut-être l’horizon de la pensée lorsque la solidarité des Etats explose et que les règles communes se dérobent ?
Plus que jamais, les êtres et les peuples peuvent et doivent se connaître autrement que par les rapports entre leurs gouvernements.
Traduire la pensée commune, comme tentent de le faire certains politiques, ce n’est pas encore penser.
A l’instar de la poésie, la franc-maçonnerie doit être ce « voyage d’expatriation » dont parle Henri MICHAUX, en faisant des femmes et des hommes des individus à la fois passeurs et passants, comme Ulysse, cet errant d’anthologie.
Comme Beethoven, musicien universel condamné à s’écouter lui-même.
Ce sont ces passeurs et passants qui découvriront, peut-être, que l’humanité se trouve en chaque femme et chaque homme qui use de sa liberté de penser universellement.
« Sapere aude », l’injonction est d’une actualité redoutable.
A notre tour de revenir à Ithaque, car suivre Ulysse, ce n’est pas nécessairement vouloir ressembler à Ulysse.
Car tu seras toi, comme il fut lui.

Edouard HABRANT

15 juin 2018