L’Horreur au quotidien

Accueil / Communiqués / L’Horreur au quotidien
Nous contacter Nous rejoindre
Communiqué de presse du Grand Maître de la GLMF du 26 novembre 2017.

Mardi 14 novembre.
La chaine américaine CNN nous fait découvrir des femmes et des hommes, des enfants vendus comme esclaves en Libye.
Un crime contre l’humanité qui se déroulait en silence, un silence assourdissant !
Un trafic d’êtres humains que l’on croyait révolu, enfoui au plus profond de notre mémoire.
Et bien justement c’est cette mémoire qu’il faut travailler ; surtout ne jamais oublier car la bête est toujours là, prête à ressurgir et à nous dévorer.
Nous sommes au 21e siècle. Rien n’aurait-il changé ?

Vendredi 24 novembre.
Des fidèles sont massacrés dans une mosquée en Égypte.
Bilan 305 morts dont 27 enfants et plus de 128 blessés.
La liste des attentats n’en finit pas de s’allonger, partout dans le monde, toujours plus meurtriers, toujours plus monstrueux, abjects.
Jusqu’où l’homme peut-il aller dans l’horreur. Pourquoi ?
Ne jamais céder, ne jamais banaliser, toujours dénoncer, poursuivre le combat face à l’obscurantisme.
Sortons de nos temples, crions notre colère. Assez de discours, assez de paroles.
Assez de combats inutiles et futiles.
C’est la lune qu’il faut regarder, pas le doigt qui la désigne.

Guy Lecourt